Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marche vers le sommet de l'Hillhorn.

Vali : Quand je suis au sommet d'une montagne, j'ai une impression de puissance infinie.

Ivan : Dans cette idée de puissance il y a de la mesure et de la comparaison.

Vali : Ah, mais je me sens aussi comme une fourmi dans cette immensité.

Ivan : Il y a encore de la mesure et de la comparaison dans cette image.

Vali : Ce n'est pas péjoratif quand je dis fourmi.

Ivan : Quand je dis mesure et comparaison, il n'y a pas de jugement, je fais un constat.

vali : J'aimerais aussi m'envoler...

Ivan : Pourquoi l'humain ne peut-il etre juste ce qu'il est ? traversé par l'univers, pas plus et pas moins qu'un rocher ou un arbre ?

Vali : Qu'as-tu contre la mesure et la comparaison ?

Ivan : Pour construire un immeuble ou un avion elles sont nécessaires, mais sur le plan psychologique elles sont inutiles et entrainent inévitablement division et conflit. Et c'est un vieux leurre de penser que le conflit est nécessaire, qu'il nous construit, qu'il est constitutif de l'humain. Le conflit nous détruit. Il nous dés-intègre (nous ne sommes plus intègre)

Vali : Je ne suis pas d'accord.

Ivan : Si je suis ceci et je veux devenir cela, il y a un fossé entre ces deux états, il y a un temps psychologique qui se déploie, une division, et le conflit nait.

Vali : Mais je peux être deux choses à la fois !

Ivan : Est-ce une vérité que tu ennonces ? Moi je constate au quotidien qu'il n'y a que le présent. Il n'y a que cet instant toujours renouvelé, où nous marchons sur ce sentier de montagne en devisant ensemble. Tout le reste ce sont des pensées, des spéculations liées à notre mémoire, au connu. Pour être intègre, je dois m'affranchir du connu et donc de l'ensemble du processus de pensée, ce qui veut dire ouvrir grand mes sens, redevenir sensitif. Le présent c'est l'inconnu. La mesure et la comparaison, c'est le connu, le passé donc.

Eri : À bas le cortex donc ? Faisons table rase ?

Ivan : Non, affranchissons-nous de notre vieux cerveau pour tout ce qui est d'ordre psychologique et entrons en attention au monde avec tous nos sens.

Eric : Et la beauté c'est quoi pour toi ?

Ivan : C'est cet instant toujours neuf.

Beauté inouïe de la nature : de la mesure et de la comparaison
Beauté inouïe de la nature : de la mesure et de la comparaison
Beauté inouïe de la nature : de la mesure et de la comparaison
Tag(s) : #instants de vie, #Polaroïd, #philosophie

Partager cet article

Repost 0