Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Mallet (qui vivent toujours sur les lieux) sont une famille de banquiers protestants. Le lieutenant Guillaume Mallet quitta l'armée française lors de l'affaire Dreyfus car opposé à un gouvernement anti-sémite. Il fait construire cette maison de style Arts and Crafts en 1895. Ayant passé son enfance sur l'île de Wight, il était devenu très anglophile et appela l'architecte Edwin Lutyens et la paysagiste Gertrude Jekyll pour la réalisation de sa maison, des jardins (3 hectares) et du parc (13 hectares).
Guillaume était membre du courant spirituel théosophique (1875 : synchrétisme à base d'hindouisme et de bouddhisme pour lequel tout dans l'univers est énergie et conscience).
Les philosophes et pédagogues Jiddu Krishnamurti et Rudolph Steiner sont venus enseigner dans cette maison.
Le courant Arts and Crafts a été lancé par William Morris en 1860 en Angleterre et aux USA. C'est la seule maison de ce type en Europe. Jane Morris était l'égérie de ce mouvement et on la voit représentée en plusieurs endroits. Virginia Woolf, du groupe Bloomsbury, liée au mouvement Arts and Crafts est venue séjourner ici.
Dans les jardins sont très présentes les symboliques des quatre éléments, et du cinquième : l'amour.
Les Mallet refusent le travail mécanique en série au profit du travail artisanal unique à la main. Ils pratiquent 5 heures de méditation quotidienne. En fin mélomanes, ils réalisent le plafond de la grande salle en papier maché moulé pour obtenir une meilleure accoustique et des ouvertures de fenêtres en forme de notes !
On voit des meubles très géométriques réalisés par Lutyens pour l'exposition universelle de 1900. On voit également de nombreux bas-reliefs du sculpteur prérafaélite Robert Anning Bell (Not my cup of tea).

Le parc des Moutiers et sa maison Arts and Crafts
  • Le Parc qui descend jusqu'à la mer est magnifique : Rhododendrons de l’Himalaya, Azalées de Chine, Eucryphias du Chili, Erables du Japon. Il est le premier parc privé ouvert au public en France en 1970, grâce à Madame Mallet qui me fit visiter sa maison pour la première fois en 1990 en compagnie de Philippe, Isabelle et Isabelle. Depuis une trouée dans les arbres, on aperçoit l'église de Varengeville et son cimetière marin où repose Braque.
Le parc des Moutiers et sa maison Arts and Crafts

Partager cet article

Repost 0