Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Etrange scène vue et entendue dans les transmorts en copains.

Dans le bus je regarde les gens qui montent et qui descendent. Parfois je les dessine , souvent je griffe une note dans un carnet.Toute l'humanité sur un îlot roulant.

 

J'avais repéré une jolie blonde assise dans ses pensées, quand un "Zorg" est monté par la porte avant. Il brandissait son passe Navigo avec deux moignons nus et, alors que tout son corps était de profil, tendu vers le chauffeur, son visage  en peau de parchemin me faisait face... !? Quand il se tourna vers l'allée centrale, seule une étrange oreille en forme d'ormeau laminé, dégagée de tous cheveux, me regardait. Tout son visage avait disparu  : ses yeux, son nez et sa bouche avaient glissé d'un quart de tour ! Et cette oreille, tout en donnant le sentiment de se diriger vers moi, filait en crabe vers la jolie blonde (appelons-la Agata) ! Les deux moignons saisirent une main de la jeune femme  et... voici le dialogue que j'ai pris en note :


Agata (terrifiée) : Nous nous connaissons ?

Zorg : Oh merci, c'est tellement gentil de me prendre les mains, enfin mes..., les gens me fuient d'habitude...

Agata (héberluée) : Pas de problème.

Zorg : Je peux m'assoire ?

Agata (hébêtée) : Pas de problème.

Zorg : Je suis tellement content de pouvoir parler avec quelqu'un. J'adore parler aux femmes. Vous avez de  très jolies bottes ! Vous les enfilez directement ou il y a une fermeture Éclair ?

Agata (étonnée) : heu je les enfile directement.

         La face glissée aux mouvements saccadés d'oiseau nocturne se rapproche de plus en plus de celui de la jeune femme, serrant toujours plus sa main. Tout les voisins, très mal à l'aise, regardent leurs pieds.

Agata (tout à la fois compassée et reculant) : Mais, qu'est-ce qu'y vous est arrivé ?

Zorg : un bug à la conception... Vous savez, la vie est belle, ce sont les aspects techniques qui  sont compliqués.

Agata (abyssée): ... !

Zorg : vous comprenez pourquoi je dis que les femmes doivent porter des culottes fendues ?

Agata (outrée/cramoisie en pensant à la sienne, genre "putain, mais comment il a su ?" ) : Pardon !?

Zorg : Je dis que pour prendre son pied sans les mains, il faut trouver botte à son pied, mais sans fermeture, si vous voyez ce que je veux dire ...

Agata (fuyant) : C'est là que je descends, au revoir !

Zorg : Merci


(Précision : je n'ai inventé que le prénom de la jeune femme, que je salue, si par le plus grand des hasards elle venait à me lire ! )

Tag(s) : #instants de vie

Partager cet article

Repost 0