Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier, rencontre au sommet (du 60 rue Bassano à Paris) de Un Jour Une Oeuvre et de KUU.
A l'occasion d'une de ses lectures d'oeuvres magiques, parce qu'en direct et en publique, La bande active du site Un Jour Une Oeuvre (et toutes leurs familles ) rencontraient Le duo actif de la nouvelle revue KUU. Où ça ? Dans un lieu magique : la fondation Louis Vuitton, superbe salle d'art contemporain posée sur le toit du magasin Vuitton des champs Éysées. Voir sans savoir, tel est notre propos lors de ces visites publiques. Un vrai bonheur avec une bande de gamins qui ne mâchent pas leurs regards droits et directs. Les portraits photographiques de dos de Enruque Ramirez ont résisté trente minutes mais certaineoeuvres  s'épuisaient très vite sous nos yeux et surtout, ceux des gamins qui disparaissaient en courant dans la salle suivante. La salle du stade abandonné (filmé en boucle), camp de concentration Pinochet du 11 septembre 1973, nous à par contre longuement arrêté. (à suivre)
Redescendre l'avenue jusqu'à la Concorde nous a amené dans le jardin des Tuileries où après avoir tourné autour des sculptures érotiques de l'entrée (Marbres errodés tous couronés de mouettes rieuses et de fientes) nous avons dégusté un chocolat UJUO et une crêpe de projets prometteurs...
Voir aussi le compte-rendu de cette visite par SPEI
Tag(s) : #art

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :