Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand nous disons « je  pense » nous croyons que « je » crée la pensée. En réalité c'est le traitement de la pensée par l'activité du  cerveau qui est le processus qui crée le « je ».    Ceci nécessite juste de la vigilance, sans aucun effort de notre part, que de devenir conscient que  notre processus de pensée est constant et automatique. Mais si nous persistons à rester attentif sans effort,  nous verrons vite que la pensée perd sa pertinence dans la conscience. Un esprit silencieux peut être  complètement paisible, et cet esprit peut penser mieux quand la pensée devient nécessaire.   
C'est important de savoir que nous sommes pensants, mais peut-être est-il encore plus important d'être  conscient de comment nous pensons. Ce que nous pensons dépend du conditionnement : climat, éducation,  économie, croyances, etc. Comment nous pensons est le processus de la pensée et ce processus est le  même chez tous les êtres humains.
Metanoia signifie : « aller au-delà de la pensée » en Grec et les Chrétiens ont utilisé ce mot pour signifier  « une complète transformation de l'esprit ». Le problème est que celui qui veut aller au-delà de la pensée,  (dont le nom est « je ») est seulement le produit ou la projection de la pensée elle-même. C'est pourquoi il  est si important de comprendre le processus de la pensée et de la fabrication de l'image, et pas seulement le  contenu de la pensée. 

Extrait de "Mes conversations avec Krishnamurti" par l'argentin Ruben Feldman-Gonzalez chirurgien pédiatrique, psychiatre, psychothérapeute. A ce lien, Pages 51 à 55, vous avez un très bon résumé des enseignements du pédagogue Jiddu Krishnamurti.
Tag(s) : #philosophie

Partager cet article

Repost 0