Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Japon7

 

Nous quittons notre ponton a plancton électrique de Manabe Island, laissant David l'autrichien - très sympa prof de maths et d'informatique ayant lu tout Haruki Murakami comme moi ( pas Murakami Haryu que j'ai - hélas Eric - trouvé d'une violence perverse insoutenable dans "Les bébés de la consigne automatique")  - en tête a tête avec les deux bouffis tatoués ( Hé oui, surprise de voir débarquer sur notre île du bout du monde, deux yakuzas tatoués de l'occiput au prépuce, aux mines cicatrisées de sac a sake repris de justice, s'escrimant à barbotter entre les méduses avec deux grosses bouées Hello Kitty rose et bleu ! Je t'assure Milène, ce fut le fou rire le plus difficile a retenir de notre vie !).

 

Japon8.jpg

  KYOTO par le train lent

nous arrivons a la Higashiyama Yuouth Hostel, agréable et fonctionnelle, même si elle est tenue par un "petit KIM" (le dictateur coréen que dessine si comiquement Florent Chavouet) psycho rigide à la voix aigue et au rire hystérique. Le soir même, nous déambulons dans le merveilleux quartier de GION où heéas des occidentaux en taxi courent après les geishas (superbes ! quelles nuques! Quelles peaux laiteuses ! quels atours ! dommage que leurs formes disparaissent totalement sous le kimono!) pour les retenir et les prendre en photo !

Le jardin SHO-REN-In est l'endroit calme et harmonieux ou il faut aller dessiner et écrire des haikus par rapport au KIYOMIZU temple ou les foules - pour 200 yen - se pressent pour s'engouffrer dans l'utérus de Bouddha (si si)


 

Japon5.jpg

 

TOKYO par le Nozomi (2h20 au lieu de 8h par le train lent ! mais 500 euros au lieu de 110 euros ! Les transports c'est ce qui nous assomme ici !)

Bon le rendez vous avec UNIQLO ne se fera pas ou tout au moins pas de la façon improvisée que j'avais imaginée : "avez vous un contrat avec Uniqlo France ? Non ? alors je ne peux pas vous  donner l'adresse du head office, envoyez un mail" OK, la revue KUU se debrouillera autrement. Nous déambulons dans Shinjuku, les 100 yen shop me tournent la tête, il fait chaud, la ville et son tourbillon insensé me pèse. Tout est consommation et voitures. Il fait chaud, chaud, chaud.

Vite demain et le jardin KORAKUEN.


 

Japon6.jpg

 

Tag(s) : #voyage

Partager cet article

Repost 0