Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans la rubrique "Le renouveau de la presse locale", sur le coin d'une table, j'ai montré aux enfants qui visitaient l'exposition "De l'autre côté du miroir" comment on pouvait démarrrer un conte à partir du quotidien. Voici trois UNES rapidement métamorphosées :

Le témoignage d'une commerçante ogressée, l'Ogre est en souffrance, vibrez avec lui... bon début non ?

UNE-LE-PROGRES-28III1A-en72dpi.jpg

 

Saint-Claude, deux rats séquestrent des pipes, les voisins fumeurs paniquent, mais les voisines sont fortes et vertes  ...

UNE-LE-PROGRES-B-en72dpi.jpg


Où l'on découvre qu'à nier les affaires, les oies s'enflamment sous les tunnels...

UNE-LE-PROGRES-C-en72dpi.jpg

Dorénavant, les trains roulant à gauche, les paquebots jurassiens s'ancreront à gauche ! Pas de problème puisque la grande illustratrice pour enfants Natali Fortier déclarait récemment : j'ai vu la mer à Oyonnax ! :)


commentaire d'Eric Meyer : Très belle initiative que celle de détourner la métamorphose par la narration, de faire bouger les formes et pour cela se laisser guider par une histoire, par des mots sélectionnés parmi d'autres, par des mots légèrement modifiés, une lettre en moins, une lettre en plus... Ça donne des titres de journaux particulièrement pittoresques, comme l'Ogre, les Mains Libres !
Bravo ! Je pense que les enfants ont du suivre cela avec plaisir et intérêt !

Tag(s) : #Métamorphoses

Partager cet article

Repost 0