Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

    Je viens d'assister à la représentation de la pièce "Szewcy" (les cordonniers), de l'auteur polonais Stanislaw Witkiewicz  (aussi appelé "Witkacy" ), dans une très bonne mise en scène de Monique Stalens. Avec zéro moyens et un très bon choix d'acteurs bénévoles (amateurs et professionnels comme Justine Wolsky) il se dégageait une énergie surprenante sur la miniscule scène de l'Institut Culturel Polonais. Bravo à Kuba Kurkiewicz pour l'affiche et les costumes.
     Les cordonniers est une parabole philosophique, politique, visionnaire, drôle, cinyque, décapante, pleine de néologismes et de gros mots, écrite en 1937-40. Hé hé, je dis ça mais les acteurs jouaient en polonais et si le résumé et mon russe de lycée m'ont permis de suivre, je n'ai pas compris grand chose ! Je vais donc me précipiter dans une librairie pour me procurer le théatre complet de cet auteur qui était aussi peintre et romancier, comme me l'a précisé avec un clin d'oeil appuyé, l'ami réalisateur André Wolsky. En attendant, voici quelques dessins croqués dans l'obscurité :

    Encore deux mots à propos de théâtre : Ciryl Casmèze l'homme sanglier, a lu cet été mon "Animalamlet" avec grand intérêt et c'est au tour de Jade Duviquet (qui dirige la compagnie avec lui)
de donner son avis à présent. Ciryl pense qu'il faudrait "trois ans pour monter ce gros projet"...





Tag(s) : #Théâtre

Partager cet article

Repost 0