Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je vous recommande d'aller lire "Connais-toi toi-même, actualité de l'injonction de Socrate" un résumé très clair de l'évolution de la philosophie de la connaissance de soi par Guy Lazorthes www.asmp.fr/travaux/gpw/philosc/rapport3/12lazorthes.pdf

On y trouve ceci :
"Connais-toi toi-même" signifiait qu'il faut atteindre la connaissance et la maitrise de soi et s'affranchir des spéculations idéologiques...
&
"Connais-toi toi-même" signifie aussi s'interroger sur (les limites de) son savoir. Se connaître est prendre conscience de soi et par là de son ignorance. Socrate déclarait "je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien". Il ne niait pas l'existence de la vérité. La vérité existe même s'il ne la connait pas; il vaut mieux une ignorance qui se connait qu'une ignorance qui s'ignore. La Pythie aurait déclaré : "Est le plus savant celui qui, comme Socrate, sait que son savoir est en fin de compte nul " (toujours limité?). Socrate découvrit qu'il avait au moins une science, celle de son ignorance. (...) Platon  (son disciple) appellera "double ignorance" le fait de ne pas savoir et de vivre dans l'illusion de son savoir, c'est-à-dire ne pas avoir conscience de son ignorance. La "double
ignorance est grave, malfaisante, si elle est le fait de personnes importantes. "Non seulement tu ignores les choses les plus importantes, mais tu crois les savoir" disait, d'après Platon, Socrate à Alcibiade.
Tag(s) : #philosophie

Partager cet article

Repost 0