Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

    Il y a des forêts de livre inutiles. Aussi il faut savoir partager les livres généreux qui nous ouvrent au monde. Ainsi, tous les livres de Irvin Yalom sont des éclairs de lucidité. "Et Niezsctch a pleuré" est un bijou.
    "Nous vivons des vies héroïques" (Stock) d'Olivier Charneux en est un également. Olivier regarde les gens vivre. Il les regarde vraiment, avec bienveillance et humour. Ces 41 portraits  sonnent juste.
Le diplomate iranien amoureux de La Callas; La clocharde "irradiée"; Antoine qui louchait dans la mauvaise direction ; Christophe qui arrive au pays des écrivains; Xavier le défoncé voyageur; Pierre-Jean le handycapé philosophe; La fille aux cheveux rouge; Liliane la militante; Hélène la camionneuse...
    La lecture est fluide. la phrase est courte. La langue est simple. L'écriture est multiforme, sa variété est son invention. Aucune phrase toute faite. Très peu de métaphores mais celles qu'on rencontre sont poétiques et un poil décalées. Il n'y a rien à couper. On est content de croiser ces gens. On a envie de savoir encore et encore.
Tag(s) : #littérature

Partager cet article

Repost 0