Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suite du Musée du bambou :
"Face de coffre fort" s'illumine et, se précipitant vers une vitrine du musée, il l'ouvre, hésite un bref instant et, saisissant l'une de ses réalisations, me la tend. Ooooh ! Aaaah ! font les élèves. Applaudissements. Alors le maitre parle et son assistante me traduit ses paroles : "C'est un porte-vase qui signifie liberté car on peut l'utiliser dans plusieurs positions." Je manipule les trois anneaux enclaves de bambous torsadés, évitant, malgré l'envie, de me les poser en couronnes sur la tête (j'aurais du !). Ooooh! Aaaah! font les élèves. Je prononce un seul mot : "ikebana ?" Ooooh! Aaaah! font les élèves qui applaudissent comme au premier mot d'un enfant. Echange de cartes, multi-courbettes et saluts chaleureux.


Nous sommes à présent installés au centre international d'art à Akiyoshidai pour une semaine de création en résidence. Les dix artistes de notre groupe "La Seine" (30 années d'existence !) ont accroché leurs oeuvres et travaillent maintenant dans leurs ateliers. Hier soir, pour l'inauguration, nous écoutions un concert de jazz au fond d'une immense grotte naturelle. J'en ai profité pour gratter l'amitié avec une grande maitre d'ikebana de 80 ans et j'ai tapé dans l'oeil d'une autre mamie qui m'a fait dedicacé son string  mouchoir en dentelles !!! Les échanges culturels franco-japonais ont vraiment du bon.
Tag(s) : #voyage

Partager cet article

Repost 0