Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le mardi 6 mars 2007, Le Matricule des Anges ( revue de la littérature contemporaine" écrivait à propos de la revue COURBE(s) -

Il est des revues qu'il faut savoir décrypter afin de pouvoir en rendre compte. Ici, avec Courbe(s), pas de présentation, sommaire ou éditorial, seule une citation tirée du dictionnaire indique que la ligne courbe change progressivement de direction sans former aucun angle. Heureusement que cette ligne est aussi le plus court chemin d'un plaisir à un autre. Surtout lorsque la littérature s'articule autour des arts plastiques, puisque chaque page de texte renvoie à un montage de photographies ou de dessins. Une demi-douzaine d'écrivains se retrouve autour de textes de Marie Nimier. Parmi eux, nous retiendrons le très amusant ' J'attends le cri de l'Indien ' d'Ivan Sigg, un carnet de voyage de Mathieu Trichet en Côte d'Ivoire et le très grave et très élaboré ' Je suis ce corps ' d'Éric Pessan qui interpelle lucidement les vivants. ' Je suis ce corps. Ce corps défendant, ce corps sans âme, ce corps perdu. Ce corps rejeté par l'esprit de corps. ' Un corps inconnu pour une revue finalement identifiée.

Courbe(s) N°1, n.p., 20 e (13, rue de la République BP 57 85000 La Roche-sur-Yon)"

Tag(s) : #littérature

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :