Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nuit Debout je te salue

À tous les NUIT DEBOUT

Je suis des vôtres.
Un invisible.
Je ne suis pas encore venu vous voir sur place.
Je vous observe depuis mon atelier, vous lis dans la presse et vous écoute sur Internet.
Vous êtes la fraicheur et le printemps qui surgit.
Vous n'êtes pas là où on vous attend.
Vous n'êtes pas une idée, vous êtes un RAYONNEMENT.
Vous n'êtes pas une analyse, vous êtes un JAILLISSEMENT.
Ne vous "structurez" pas, vous l'êtes déjà : votre structure c'est le MOUVEMENT, pas le "mouvement politique", mais le mouvement de la vie.
Vous ne trouverez pas de meilleure structure que la joyeuse arborescence proliférante du vivant.
Vous êtes un insaisissable nuage d'électrons libres, de cellules bien vivantes, de bactéries ludiques et de microbes dérangeants.
Soyez totalement attentifs et bienveillants, mais n'attendez rien, ainsi vous ne serez pas déçus.
Veillez à rester un surgissement toujours neuf.
Ne vous construisez pas avec le connu comme s'y est hélas résolu Siriza en Grèce, mais affranchissez vous du connu pour accueillir l'inconnu. Siriza a eu peur de perdre le connu.
La représentation, le parti, le syndicat, l'état, sont des scléroses qui pétrifient le mouvement.
"Il ne s'agit pas d'imiter la nature mais de travailler comme elle" disait Picasso. "Comme elle", c'est à dire : de hasard en obstacle, d'élan en fracture, d'effervescence en explosions, des bourgeons aux fruits en passant par les fleurs...

Le mouvement de la vie c'est la tentative, le rebond, le hasard, l'accident, le repli, l'expansion, le contournement, la friction, la mort et la renaissance...
Etre NUIT DEBOUT c'est mourir chaque soir pour renaitre neuf chaque matin. C'est la définition de l'artiste. Être l'artiste de sa vie.
Etonnez-vous ! Étonnez-nous ! Étonnons-les !
Pas de résistance, que de l'appétence, de la créativité et du partage.
Résister ? C'est dissiper son énergie à tenter de repousser l'existant, c'est autant d'énergie créatrice perdue.
Réformer ? C'est épuiser son énergie à déplacer les problèmes.
Revendiquer ? Plutôt rayonner en montrant à la société le monde tel qu'il est, dans toute sa richesse et sa complexité.
La liberté est un moyen, pas une fin. Elle peut se décréter, à chaque instant, dans toutes les têtes, dans chaque atelier d'artiste, et sur toutes les places de la République.
Le monde ne sera pas meilleur demain, il est à bien vivre ici et maintenant.
Le tirage au sort, la parité, le revenu de base... peuvent y contribuer.

Artistiquement vôtre
Le jour et la nuit
Ivan Sigg (peintre et romancier)

Blog : ivansigg.over-blog.com
Site : www.ivan-sigg.com
Instagram : @ivansigg

Tag(s) : #philosophie, #Politique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :