Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand l'architecte propose à l'artiste de jouer avec la lumière et la transparence
Quand l'architecte propose à l'artiste de jouer avec la lumière et la transparence
Quand l'architecte propose à l'artiste de jouer avec la lumière et la transparence
Quand l'architecte propose à l'artiste de jouer avec la lumière et la transparence
Quand l'architecte propose à l'artiste de jouer avec la lumière et la transparence
Quand l'architecte propose à l'artiste de jouer avec la lumière et la transparence

Quand l'architecte propose à l'artiste de jouer avec la lumière et la transparence

Une jolie crèche réalisée en 2008 par l'architecte Patrick Corda à Colombes 92700 et gérée aujourd'hui par Les Petits Chaperons Rouges.

Une grande fresque en verre sablé réalisée par l'artiste Ivan Sigg à l'atelier Au Gré Du Verre, sur une proposition de l'architecte.

Des lumières naturelles et artificielles qui font apparaitre les motifs "voilés, dépolis, sablés et gravés".

Une directrice de crèche et son adjointe qui découvrent un monde, un geste, une technique, une signature et qui veulent comprendre.

Des parents qui essaient de "lire" l'oeuvre et se questionnent à travers un Quizz, sur les sens qu'elle cache ou donne à voir :

1) Proposer un titre à l’œuvre
2) Quels animaux et plantes voyez-vous ?
3) Que trouve-t-on au fond de l’eau ?
4) Quel oiseau est sur la branche ? Que fait-il ?
5) Quels déplacements observez-vous ?
6) Qui observe qui ?
7) A quoi vous font penser les 3 poissons en bas à droite ?

 

Au dessus de la surface de l'eau, un martin-pêcheur, une grenouille, une libellule et un moustique qui s'observent.

Sous la surface de l'étang, trois carpes sacrées qui dansent le YinYang sans dualité (?), des algues qui ondulent et dans la vase tout un monde abandonné.

Une question : mais qui observe qui ?

L'attention au monde, l'attention à l'autre, est une des choses les plus importante il me semble que l'on peut faire découvrir aux enfants (et aux adultes). Je ne sais pas si la métaphore de la vigilance (instinctive) des animaux est opérante jusqu'au bout, mais il me semble que l'on peut en apprendre beaucoup. L'idée gravée dans ce "grand verre pour petits" n'est pas "vais-je dévorer ou être dévorer ?" Mais plutôt "Puis-je me comprendre si j'observe l'autre sans le juger ?". Et en filigrane, puis-je comprendre une oeuvre en l'observant avec une attention totale, sans à-priori, sans préjugé ? (C'est à dire affranchi de mon conditionnement ).

Les enfants connaissent bien ce grand tableau transparent tout en mouvement qu'ils peuvent regarder à volonté à l'endroit ou à l'envers. Ils viennent dessiner avec moi sur l'iPad et nous projetons leur dessin sur le mur, en écho au grand verre.
Les enfants connaissent bien ce grand tableau transparent tout en mouvement qu'ils peuvent regarder à volonté à l'endroit ou à l'envers. Ils viennent dessiner avec moi sur l'iPad et nous projetons leur dessin sur le mur, en écho au grand verre.

Les enfants connaissent bien ce grand tableau transparent tout en mouvement qu'ils peuvent regarder à volonté à l'endroit ou à l'envers. Ils viennent dessiner avec moi sur l'iPad et nous projetons leur dessin sur le mur, en écho au grand verre.

Tag(s) : #Verre gravé, #iPad, #Pédagogie, #Dialogues, #Digital Painting

Partager cet article

Repost 0