Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au Babican Center (Immonde quartier, phare de l'architecture "Brutaliste" , tout en tours en béton, datant de 1982) s'achève une grande exposition sur l'évolution de " l'art numérique " sur 30 ans. Grande froideur mathématique, entassement d'ordi et d'écrans, virtuosités techniques très mâles, absence totale de la peinture numérique, cartels d'explication illisibles dans le noir, aucun artiste présent sur place, aucun personnel pour rendre abordable ces créations numériques, Google omniprésent...

Cependant, j'ai rêvé sur la partie poétique de l'installation "The treachery of sanctuary" qui offre des ailes aux spectateurs... et les voilà qui perdent leurs pieds et s'envolent. Mais pourquoi l'autre moitié de cette installation offre une effroyable destruction des corps des spectateurs par des oiseaux fous ?

Une spectatrice se voit pousser des ailes

Une spectatrice se voit pousser des ailes

Destruction à gauche et tentative d'envol à droite

Destruction à gauche et tentative d'envol à droite

L'envol

L'envol

Froide et kitsch virtuosité mathématique

Froide et kitsch virtuosité mathématique

Les incroyables trucages du film Gravity

Les incroyables trucages du film Gravity

Changement de quartier. Devant la Serpentine Gallery, le magnifique café en forme de galet, réalisé par l'architecte Smiljan Radic. Tous les deux ans apparait ainsi dans Kensington Gardens une nouvelle réalisation étonnante. Oscar Niemeyer, Jean Nouvel, Rem Koolhas, Zaha Hadid sont tous passés par là.

Changement de quartier. Devant la Serpentine Gallery, le magnifique café en forme de galet, réalisé par l'architecte Smiljan Radic. Tous les deux ans apparait ainsi dans Kensington Gardens une nouvelle réalisation étonnante. Oscar Niemeyer, Jean Nouvel, Rem Koolhas, Zaha Hadid sont tous passés par là.

Tag(s) : #Polaroïd

Partager cet article

Repost 0