Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici quelques observations de Jiddu Krishnamurti, cet étonnant philosophe/pédagogue (1895/1986) qui éclaire ma vie depuis de nombreuses années. J'adopte ces lignes sans en changer un mot.

"Lorsqu'on observe l'ensemble de la situation de façon rationnelle, sans préjugés ni conclusions hâtives, on voit très clairement que ce sont les êtres humains qui ont créé cette société monstrueuse, corrompue et décadente. Là encore, c'est un fait. Vous êtes le monde, et le monde, c'est vous. Vous êtes la société. la culture dans laquelle vous êtes né et avez été élevé, cette culture, cette sociėté est le résultat de vos efforts, de votre avidité, de vos actes brutaux, de votre violence. Donc, vous êtes le monde, vous êtes la communauté, vous êtes la société, vous êtes la culture. Prenez bien conscience de ce fait : là où se manifestent la corruption, le désordre, la dureté, la brutalité, l'indifférence totale, votre responsabilité est en jeu. Chacun de vous est responsable. C'est vous qui avez instauré, élaboré au fil du temps les structures sociales avec leurs divisions. C'est vous qui avez instauré les religions, les croyances, les dieux aussi laids qu'innombrables, vous qui avez bâti cette société. Vous et le monde ne faites qu'un, et ce ne sont là ni de simples mots, ni une théorie : c'est la réalité des faits. (...) C'est un fait que vous avez construit de toutes pièces ces religions qui séparent, qui divisent, qui apportent tant de souffrance à l'humanité partout dans le monde : c'est un fait incontestable.

(...) La violence est considérée comme un moyen rapide de changer la société. La violence est censée être un vecteur du changement rapide, ce qui, dans certaines régions du monde, amène les gens à justifier la violence. Pourtant, un regard sain et logique nous permet de voir que la violence peut, certes, entrainer un changement dans l'ordre social, mais que toute révolution d'ordre purement matériel se termine toujours par une dictature, un système bureaucratique ou un chaos qui, à son tour, ouvre la voie à la tyrannie.

(...) Il n'existe qu'une solution au problème. À savoir que c'est vous, en tant qu'être humain, vous qui êtes le résultat du temps, le résultat de votre environnement, c'est vous qui devez changer de façon radicale et profonde. (...) Cette révolution intérieure, cette mutation psychologique peut-elle avoir lieu non pas dans un avenir lointain, mais actuellement ?"

In " Inward revolution bringing about radical change in the world" (1971) ou"Vers la révolution intérieure" Poche Marabout

Voir le monde tel qu'il est, ne plus regarder à travers les lunettes de l'idéal ou de la croyance.

Voir le monde tel qu'il est, ne plus regarder à travers les lunettes de l'idéal ou de la croyance.

Tag(s) : #philosophie, #Politique

Partager cet article

Repost 0