Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers NSUJ ( Animateurs de "Nous sommes Un Journal" ) : les Unes de Libérations sont vraiment sinistres en ce moment !? Reflet du monde ou de ce que vous subissez au journal ? Peut-on y réfléchir ensemble ?

Celle d'aujourd'hui 7 mars sur "Crimée l'escalade" est à faire fuir le lecteur (comme celle du 5 mars sur " le PS joue avec le feu"). On dirait des Unes de gratuits distribués dans le métro.

Si le but de Libération est de réveiller le lecteur, de l'étonner tous les jours, de le surprendre, de l'aider à s'émanciper, bref, si ce journal a un rôle pédagogique, alors vous ne pouvez pas sinistroser votre Une tous les matins. La vie n'est pas univoque, elle est riche, complexe, joyeuse, toujours en mouvement. Nous coller le nez sur la catastrophe et la bêtise humaine ne nous a jamais permis d'accéder à la prise de conscience.
Pour la presse en générale. "informer", semble consister à pointer chaque jour les effets : de nos peurs, de la bêtise, du mépris, du désir de pouvoir, de l'égoïsme, de la colère, de la haine, du désir de détruire, du désir de posséder, du désir d'accumuler, de la jalousie, de l'envie,...
Et si , saisissant votre printemps éditorial, nous changions de paradigme, ensemble, là, maintenant, et que nos moteurs d'investigation devenaient : la vie qui surgit là toute proche de nous ; le mouvement ; l'humilité ; le rire ; l'attention à l'autre ; la créativité tous azimuths ; le partage ; l'échange ; le respect ; le surgissement de l'instant; la mutualisation des savoirs : l'humain est-il de la même étoffe que l'arbre ? ; la pensée n'est-elle pas toujours vieille et limitée à son contenu ? ; le non-jugement est-il possible ? ; comment utiliser tous nos sens ? ; est-ce nécessaire de continuer à tuer des animaux ? ; peut-on abolir les frontieres ? ; où s'invente la démocratie ?...
Ainsi par exemple, il me semble bien plus éclairant pour notre société, et pour chacun de nous, de nous pencher joyeusement sur la révolution des salariés de Libération (et de l'effervescence innovante de NUMA) et d'en observer toutes les facettes, que de nous tartiner de Poutine, d'armée russe, d'Ukraine malade, de soubresauts du sarkozisme et des jeux de pouvoir entre le PS et l'extrême droite. Non ? À moins de le faire avec humour et en osant décaper l'absurditė humaine ?
On en parle en acte ?

La mouche dans le Buisson

La mouche dans le Buisson

Tag(s) : #Pédagogie

Partager cet article

Repost 0