Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Superbe soirée jazz à la Salle Pleyel !
En première partie le merveilleux contrebassiste Dave Holland jouait en duo avec son ami le grand pianiste Kenny Barron puis, en deuxième partie, il invitait l'incroyable batteur Eric Harland (voir ses démos sur youTube), le génial guitariste blues/rock Kenvin Eubanks et le pianiste Craig Taborn. Un jazz mélodique, à la fois très écrit et improvisé, croisant sur son chemin les Pink Floyd, Miles Davis et les musiques de film de Lalo Schifrin.

Assis au deuxième rang (sous le pianiste !) j'ai pu, en tendant simplement la main, offrir directement quelques dessins à Dave Holland. Voici ceux que j'ai gardés.

Un premier dessin pour décrasser la main

Un premier dessin pour décrasser la main

Un deuxième en prenant la page dans la verticalité, je sens que c'est plus fort.

Un deuxième en prenant la page dans la verticalité, je sens que c'est plus fort.

Changer de technique pour mieux exprimer la musique et mon plaisir. À présent, la main est beaucoup plus libre — je n'ai plus besoin de regarder ma feuille— elle dessine toute seule.

Changer de technique pour mieux exprimer la musique et mon plaisir. À présent, la main est beaucoup plus libre — je n'ai plus besoin de regarder ma feuille— elle dessine toute seule.

En deuxième partie la formation complète.  D'où je suis, je ne vois pas grand chose et je dois inventer les parties manquantes. Avec la perspective, on dirait qu'ils sont tous à l'abri du couvercle du piano.

En deuxième partie la formation complète. D'où je suis, je ne vois pas grand chose et je dois inventer les parties manquantes. Avec la perspective, on dirait qu'ils sont tous à l'abri du couvercle du piano.

À suivre aussi sur Croque and roll live , le site des dessinateurs de concerts et spectacles créé par Nicolas Barberon.

Tag(s) : #musique

Partager cet article

Repost 0