Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai rencontré un type hier soir dans le RER qui avait la banane : il revenait de la Coupe de France de close up ! Ça ne s'invente pas, non ? Le gars venait de passer quatre heures dans le restaurant du Sénat, entouré de 80 passionnés de l'illusion contrôlée, de portraits géants de Bonaparte, de lustres à 350 bougies, de boiseries dorées et d'une vraie souris grise (de bonne taille) parfaitement à l'aise au milieu des apéritifs.

Sans discontinuer, les compétiteurs passaient aux tables pour faire apparaitre des bouteillles de rouge, disparaitre des cartes bleues, couper des cordes blanches, multiplier les pièces et enflammer le public.

Le gars se marait tout seul parce que la curiosité et l'étonnement étaient si visibles dans ses yeux que les magiciens s'adressaient invariablement à lui pour leur tour au grand damme des sept autres convives de la table. Puis vint la tombola où il remporta coup sur coup deux lots, Il riait encore de sa gène. Comme il était végétarien, son plat de poisson mis plus de temps à arriver et l'espace vide devant lui attira encore plus les magiciens. Il en remis une couche quand, ayant fini de manger il décida de croquer les manipulateurs qui allaient de table en table. On s'attroupa autour de ses dessins qui se mirent à circuler et le président lui demanda de venir au micro se présenter. Confus, il déclina l'offre, mais maintenant les magiciens venaient un par un prendre des poses devant lui, éventail de cartes ou de pièces entre les mains, pour se faire tirer le portrait. C'est de tout ça qu'il riait, encore quand je l'ai salué en sortant du RER.

Ah oui, encore une chose, il m'a dit que le vainqueur de la coupe 2013 était le mime-magicien KAKI, aussi drôle qu'époustouflant avec sa fameuse cuillère en bois vivante, ses cigarettes, ses pièces, et ses apparitions de glaçons.

Coupe de France de close up 2013

Partager cet article

Repost 0